Lucja, a story of steam and steel tome 1 de Coji INADA

Fiche

  • Titre : Lucja, a story of steam and steel
  • Auteur : Coji INADA
  • Editeur : Vega-Dupuis
  • Date de publication française : 3 septembre 2021
  • Type : Seinen
  • Genre : Action, Aventure
  • Nb de volumes parus : 3 (en cours de parution)

Résumé

Pologne, XVe siècle. Terre de chevaliers, d’acier et de vapeur où dominent des guerriers équipés d’armures dont la technologie de pointe repose sur l’utilisation de la puissance de la vapeur appliquée à l’art du combat ! Ces chevaliers se livrent une lutte sans merci pour le titre de roi-chevalier, symbole de gloire et de toute puissance. Dans ce chaos émerge une jeune fille, Lucja, participant à ce concours avec pour seule arme la puissance de la vapeur… et de ses poings !

Mon avis

Après avoir relancé la machine avec des offres à petits prix pour leur retour sur le devant de la scène, Vega nous proposait en septembre 2021 leur deux premières nouveautés de l’année. D’un côté Secret of magical stones dont la couverture m’avait rapidement attiré avec une petite vibe « L’atelier des sorciers » (mais avec une lecture beaucoup trop dense pour une série en trois volumes me laissant craindre une trop grande frustration), et de l’autre Lucja dont le côté steampunk l’univers qui mélange époque médiévale et steampunk me parle pas mal.

Lucja, a story of steam and stell est un manga de Coji Inada prépublié à partir de 2020 dans le comic border des éditions Leeds, dont le 4eme volume devrait sortir prochainement au Japon. Côté francophone, c’est donc en septembre 2021 que le titre débarque chez nous via les éditions Vega/Dupuis et avec aujourd’hui les 3 premiers volumes dispo.

Le manga nous projette dés le début en plein milieu d’un tournoi de chevalier dans lequel on fait la connaissance de la jeune Lucja qui est prête à se faire une renommée en bataillant dans un tournoi de chevaliers. Mais ici bien qu’en pleine époque médiévale, cette Pologne là vous entraine dans des combats où les armures à vapeur sont au rendez vous, vous promettant une bonne ambiance steampunk. Point de départ de l’aventure de la jeune combattante, le tournoi s’achèvera sur une défaite pour elle, l’obligeant à trouver un forgeron pour réparer les dégâts reçus. Si la jeune Lucja, au vu du titre de la série devrait être le personnage au centre de ce manga, c’est rapidement la forgeronne Lucy qui pour moi a pris le pas sur elle. Beaucoup plus charismatique dans ce premier volume que Lucja, elle prend aussi beaucoup plus de place qu’elle dans le récit. Les échanges sur les procédés de création ou de réparation sont détaillés et nous immerge un peu plus dans cet univers.

Ce premier tome se lit plutôt bien, prenant le temps de nous faire découvrir l’univers dans lequel l’aventure va se dérouler, s’intéressant déjà aux personnages qui vont graviter autour de la protagoniste mais aussi en introduisant dès la fin de ce premier tome un antagoniste particulièrement violent que l’on a hâte de voir en action! Si le trait peu peut être surprendre au début, je le trouve beaucoup plus abouti dès la fin de ce premier volume. Le tout avec quelques éléments rajoutant de l’intérêt autour du personnage de Lucja et de son armure donnant envie de voir ce que la suite va nous proposer!

Si dans ce duo de sortie de septembre 2021 (oui je suis pas très tendance), mon intérêt allait de prime abord plus vers Secret of magical stones, après lecture Lucja me propose une aventure beaucoup plus tentante et que je continuerai volontiers!

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s