Hideo Kojima, aux frontières du jeu de Erwan DESBOIS

Fiche

  • Titre : Hideo Kojima, aux frontières du jeu
  • Auteur : Erwan DESBOIS
  • Editeur : Playlist Society
  • Date de publication française : 6 septembre 2022

Résumé

Figure majeure du jeu vidéo depuis bientôt quarante ans, Hideo Kojima a dès sa première création, Metal Gear, initié un genre entier, le jeu d’infiltration, qu’il réinventera sans cesse dans les épisodes suivants, les Metal Gear Solid. Sorti avant la crise du COVID-19, son dernier jeu, Death Stranding ne ressemble à rien de connu, tout en résonnant pleinement avec notre présent : le joueur y incarne un livreur bravant un environnement devenu toxique, afin d’apporter leurs colis à des humains terrés dans des bunkers connectés.

Alimentées par sa culture filmique et littéraire, les œuvres de Hideo Kojima ébranlent le joueur, le poussent à s’investir émotionnellement et mentalement. Hideo Kojima, aux frontières du jeu est une plongée dans un univers adulte et complexe, aux procédés à la fois spectaculaires et expérimentaux, qui questionnent notre place face au jeu et notre positionnement social, tout en brisant les barrières entre mondes réel et virtuel, cinéma et jeu vidéo, rire et tragédie.

Mon avis

Aujourd’hui on va parler d’un essai qui sort chez Playlist Society, qu’ils ont eu la gentillesse de m’envoyer, un grand merci à eux. Playlist Society c’est une foule de titre qui s’attachent à approfondir et décortiquer des œuvres, artistes ou mouvement de la culture au sens large du terme, musique, littérature, jeux-vidéo, cinéma, tout y passe.

Certaines sagas sont éternelles, certains créatifs le sont tout autant, Kojima est sans aucun doute l’un d’eux. Celui qui aura su apporter un vent nouveau dans le jeu vidéo n’aura eu de cesse depuis de se sublimer et surtout il n’aura jamais dévié de la vision qu’il se fait de son métier et de comment il veut le faire. Erwan Desbois nous entraine dans cet ouvrage à la (re)découverte de Kojima, de son parcours, de ses obsessions, de ses thématiques favorites.

Dans son livre de 160 pages, Erwan Desbois retrace le parcours de Kojima au travers des différentes œuvres qu’il a créées. Revenant de manière chronologique sur ses travaux, un choix judicieux permettant d’aborder l’évolution de Kojima dans son rapport à son travail, dont certaines frustrations issues de ses premières créations ont façonné ce qu’il voulait et ce qu’il ne voulait pas être. Depuis la révolution qu’il créa avec la sortie de Metal Gear sur MSX2, créant le genre infiltration dans le monde du jeux vidéo, pour contrer certaines contraintes techniques, il n’aura de cesse d’aborder constamment des thématiques qui lui sont chères, tout en invitant le joueur à y réfléchir lui aussi. Metal Gear, Snatcher & Policenauts, la saga Metal Gear Solid, pour cloturer avec P.T et Death Stranding sans oublier le rapport entre Kojima et le cinema, Erwan Desbois nous attrape dès les premières pages sans jamais nous relâcher tout au long de cette lecture.

Ce format est idéal selon moi obligeant à synthétiser le propos sans ajout de fioritures, rendant le tout captivant du début à la fin dont le seul bémol est qu’on en veut encore une fois le livre fermé. Un livre à mettre entre toutes les mains, amoureux de Kojima des premières heures ou simple curieux en quête de découverte, car le livre saura intéresser tout le monde sans perdre celles et ceux qui souhaitent simplement découvrir le créateur de génie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s