À la découverte du blogueur/blogueuse #002 – L’Apprenti Otaku

Bonjour et bienvenue dans ce nouveau numéro d’ « À la découverte du blogueur / blogueuse », la rubrique qui met chaque mois en avant un blog et son auteur.trice.

Plutôt que de faire une simple liste des blogs que je suis et que je trouve intéressant, je me suis dit qu’un petit jeu de questions/réponses rendrait la chose plus sympathique et pourquoi pas faire un peu mieux connaissance avec celui-ci.

Et pour ce deuxième numéro c’est l’Apprenti Otaku qui sera à l’honneur et qui va se prêter à ce petit jeu. Merci à lui pour le temps qu’il m’a accordé et d’avoir accepté de participer à cette rubrique!

Tout d’abord une petite présentation de l’apprenti Otaku avant de commencer les questions réponses avec lui.

Présent dans la blogosphère depuis début 2019, il passe son temps entre son boulot de bibliothécaire, son rôle de jeune papa, le nombre monstrueux de manga qu’il lit et l’écriture des articles dont il nous abreuve quotidiennement sur son blog. Fan de jeux vidéos mais aussi de cinéma, parcours qu’il avait d’ailleurs choisi pour ses études, il nous parle également de ces médias de temps à autre. Même si cela n’est un secret pour personne, il est en pleine reconversion en tant que VRP pour Ataka et plus particulièrement pour la série Prisonnier Riku (il en aurait vendu plusieurs centaines de tomes déjà). Blague à part passons aux chiffres!

En quelques chiffres l’apprenti Otaku c’est :

  • 18 mois d’existence
  • + de 5000 visites par mois
  • près de 400 articles depuis sa création
  • un rythme quasiment d’un article par jour
  • environ 500 mangas dans sa collection (et de copieux emprunts en médiathèque)

Il est maintenant temps d’accueillir comme il se doit l’apprenti Otaku! (clap clap clap)

Majolou : Quand as tu eu l’envie de faire un blog et pourquoi ?

L’apprenti Otaku : Je crois que ça m’est venu toute fin 2018, quand j’ai commencé à lire davantage de mangas. Comme il n’y a pas de lecteurs ou lectrices de mangas dans mon entourage, j’avais envie de trouver un moyen d’en parler avec d’autres personnes. Le blog a été une évidence et je n’ai pas réfléchi, je l’ai fait tout de suite car je savais que si je prenais le temps de la réflexion je ne me lancerai jamais…

M : Qu’est ce que tu aimes le plus dans cette aventure ?

AO : C’est un cliché, mais ça reste vrai : ce que j’aime le plus, c’est échangé avec d’autres personnes. Comme je l’ai dit juste avant, n’ayant personne dans mon entourage avec qui en parler (en dehors de ma femme, qui arrive d’ailleurs à retenir ce dont je lui parle bien qu’elle ne lise quasiment pas de manga), pouvoir échanger avec les gens qui me lisent et que je lis aussi est un réel plaisir. C’est aussi d’ailleurs pour ça que je suis très actif sur twitter, c’est un réseau social qui me permet d’échanger en plus de me donner un peu de visibilité.

M : L’article que tu as écrit dont tu es le plus fier ? (même si je pense avoir ma petite idée)

AO : En fait il y en a 2, pour des raisons différentes. Tout d’abord mon article où j’explique pourquoi Prisonnier Riku est mon manga préféré. Tout simplement car il me tenait particulièrement à cœur du fait du manga concerné, mais aussi parce que je me dévoile dans cet article, chose que je n’ai pas trop l’habitude de faire. Et j’ai eu énormément de retours très bienveillants et positifs qui m’ont fait énormément de bien, et pour ça je suis vraiment reconnaissant envers toutes les personnes qui se sont manifestées. Et le second, c’est mon article sur l’arc des Kimera Ants de Hunter X Hunter, tout simplement parce que c’est mon article le plus long, qui m’a demandé le plus de temps (plus de 10 heures en comptant recherches + écriture), et, il me semble, le plus riche et approfondi que j’ai pu écrire jusqu’à présent. C’est d’ailleurs quelque chose que j’aimerai refaire à l’avenir, mais il faudrait me retrouver à nouveau confiné pour en avoir le temps.

M : Cale arrivera peut être plus rapidement que ce qu’on pense ^^! Quel est ton manga préféré ?

AO : Je crois que ce n’est plus un secret, il s’agit de Prisonnier Riku. J’en ai parlé longuement, mais je ressens une connexion toute particulière à cette histoire qui fait qu’elle me touche comme aucune autre.

M : Comme tu l’as dit juste avant tu te livres beaucoup dans ton article sur prisonnier Riku, tu parles d’ailleurs de ce que tu ressens vis à vis des comportements humains. N’as tu pas eu de crainte en devenant blogueur de t’exposer justement à ces comportements honteux (trolls, harcèlements, etc…) que l’on trouve sur le net et les réseaux sociaux ? Même si comme évoqué avec Komorebi la dernière fois il y a une forte communauté bienveillante.

AO : Pour être honnête, c’est quelque chose qui me faisait très peur au départ, et qui m’a parfois mis en stress. Par exemple quand j’ai publié mon article sur la question du végétarisme dans The Promised Neverland, j’ai pris beaucoup de pincettes car je sais que c’est un sujet sensible, et j’ai tremblé quand je l’ai mis en ligne (après avoir un peu hésité d’ailleurs). Et par chance il a été plutôt bien accueilli, hormis un troll qui m’a justement dit que je n’avais rien compris au manga mais que Tintin était vegan. Ce à quoi j’ai répondu avec humour que vu le nombre d’animaux qu’il flingue dans Tintin au Congo, il y a peu de chances qu’il soit vegan. Mais au final, je trouve que dans mon cercle de connaissances virtuelles, il n’y a que de la bienveillance et je n’ai vraiment pas à me plaindre. Ce qui ne m’empêche pas d’éviter parfois d’aborder certains sujets délicats, notamment les scans. Pourtant j’en ai envie, et je ne serai pas le genre à faire les donneurs de leçons, mais je pense que le sujet cristallise trop de tensions et que ça pourrait rapidement mal tourner. Je viens quand même de repenser au fait que j’ai été pris à parti suite à la publication de mon article sur le tome 6 de Demon Slayer si ma mémoire est bonne, car je ne soulevais pas la question de la traduction, qui était apparemment critiquée. Le CM de Panini était même venu me voir pour me dire qu’il était désolé que je me sois fait incendier. Mais j’ai écrit un article sur la question et des personnes ont commenté pour expliquer plus posément les choses et ça s’est très bien passé au final. Donc encore une fois, je n’ai pas à me plaindre. J’avais cette crainte mais plus le temps passe, plus je suis à l’aise avec tout ça grâce aux gens vraiment très bienveillants qu’il y a autour de moi (virtuellement).

M : Effectivement le sujet des scans est souvent épineux… Un style de prédilection ?

AO : Je dirais deux styles (oui, j’aime bien te compliquer la tâche !). Il y a le shonen nekketsu, qui est un style que je prends très au sérieux dans ses codes et dans les messages qu’il transmet. Pas mal de mes mangas préférés en sont d’ailleurs (Naruto, Dragon Ball, Hunter…). Et le second, ce serait le manga tranche de vie. C’est extrêmement vague comme genre, on peut y ranger énormément de choses, mais de la même façon que pour le nekketsu, beaucoup de mes séries préférées sont des tranches de vie ou ont en tout cas des éléments qui s’en rapprochent. Je crois que la proximité de la vie quotidienne me parle dans ce genre, tout comme la présence de marqueurs culturels japonais que j’apprécie.

M : Sur ton blog même si le contenu est énormément accès sur les mangas tu as pas mal d’autres rubriques. Tu traites d’anime, de cinéma et de jeux vidéo aussi. Penses tu ressortir des articles dans ces rubriques ou bien désormais vas tu rester accès à 100% sur les mangas?

AO : J’aime bien proposer de la variété dans les contenus, donc je souhaiter continuer à garnir mes autres rubriques, mais le temps me manque à la fois pour écrire, et pour consommer dans ces autres médias. Comme l’écrasante majorité de mon temps libre est consacrée au manga, forcément, ça laisse moins de place pour des découvertes autres. Mais je peux révéler ici en avant première que je souhaite depuis longtemps faire une rubrique régulière sur la représentation de la violence dans les jeux vidéo, en abordant des jeux qui traitent de la question de façon pertinente. Car je joue beaucoup à des jeux violents, et j’aime particulièrement quand ils proposent une réelle mise en perspective de la question. Quand est-ce que je vais m’y mettre, c’est une autre question. De la même façon, j’aimerai parler davantage de cinéma, tout en restant dans la culture otaku. Dernièrement j’ai écrit sur Speed Racer qui est un bon exemple dans le domaine, et sur lequel j’avais des choses à dire surtout, car ça n’est pas toujours le cas.

M : Quelle est la rubrique que tu préfères écrire ?

AO : Excellente question… Je crois que c’est les portraits de personnages que je préfère. Pour le moment j’en ai fait peu, mais j’ai plein d’idées en tête de personnages passionnants à décortiquer. Je pense que ça vient du fait que je suis très focalisé sur le travail des auteurs sur les personnages dans la fiction en général. J’aime voir comment ils évoluent, quels genre d’idées et de messages peuvent passer à travers eux. Mon article sur Thorfinn de Vinland Saga est un bon exemple. Tout le message de la série passe par l’évolution parfaitement maîtrisée du personnage.

M : Tu es en général à quasiment un article par jour, sans compter le nombre de mangas que tu ingurgites. Combien de temps passes tu par jour a l’écriture de ton blog ?

AO : Ce serait compliqué à calculer, surtout que ça dépend des périodes. Je serai tenté de dire environ une heure par jour mais ça dépend vraiment. Avec un travail à temps plein et un bébé, c’est compliqué de se poser longtemps pour écrire. J’écris surtout le matin avant d’aller travailler si ma fille dort, ou pendant ma pause déjeuner. Je n’écris quasiment jamais le week end par contre.

M : Tu es devenu père d’une petite fille, déjà félicitations. Est-ce que la parentalité change ton rapport aux livres ? Je veux dire t’orientes tu vers certaines œuvres qui ne te parlaient pas avant? À lire ou pas plus tard avec ton enfant ou à quel âge ? Etc…

AO : Totalement ! Je me projette beaucoup et j’ai énormément envie de partager avec ma fille, ce qui me semble tout à fait normal pour n’importe quel parent. De ce fait je me questionne sur le moment où je pourrai lui faire découvrir ce que j’aime (si c’est adapté à son âge ou non par exemple), mais je cherche aussi des œuvres à lui faire découvrir assez jeune et je vais vers des éditions plus jeunesse désormais. C’est d’ailleurs l’objet d’une nouvelle rubrique que je souhaite rendre régulière : les recos manga du papa. L’idée est qu’il doit bien y avoir quelques parents qui me lisent, et peut-être qu’avoir des idées de titres orientés jeunesse pourrait les intéresser. J’essaie du coup d’adapter un peu mon angle d’approche par rapport à ça, en me disant notamment qu’un titre peut ne pas me parler mais avoir un intérêt pour un enfant.

M : As tu une idée de quand tu sortiras ton prochain reco manga du papa ? Ou une idée du titre sur lequel tu te pencheras? J’avais pour ma part prévu (pas pour en faire un article) de lire Chi qui apparemment est plutôt sympa pour les enfants.

AO : Alors je pense en proposer un nouveau bientôt mais j’ai du mal avec les prévisions pour les délais, comme en général j’écris plusieurs articles en même temps. Mais j’aimerais en proposer un par mois idéalement, donc j’espère pouvoir en faire un en juillet. J’ai plusieurs idées de titres, j’aimerai en faire un sur Beyond the Clouds, un titre que j’avais déjà chroniqué, mais pour en parler de façon un peu différente. D’ailleurs j’envisage de mettre d’autres titres dont j’ai déjà parlé dans mes reco’ manga du papa, mais je vais garder les titres pour moi pour le moment.

Par contre je peux te dire que justement, j’envisage de parler de Chi dans ce type de chronique !

M : Tu as récemment décroché un partenariat Pika, comment as tu vécu cela ? As tu d’autres éditeurs avec lesquels tu aimerais nouer un partenariat ?

AO : Ça m’a évidemment fait super plaisir ! Déjà c’est toujours agréable de recevoir des mangas gratuitement, et ensuite ça donne une forme de reconnaissance à ce que je fais. Car implicitement ça veut dire qu’un éditeur considère que ce que tu écris est suffisamment intéressant pour que ça vaille le coup qu’il prenne du temps pour toi, et qu’il dépense un peu pour t’envoyer des mangas. Je serais évidemment ravi si je pouvais avoir des partenariats avec quelques autres éditeurs, même s’il ne faut pas que ça fasse trop car tout lire et écrire sur tout prend énormément de temps. Mais clairement, si je pouvais avoir un partenariat avec Akata, je serais aux anges par exemple !

M : Sans parler de partenariat quel éditeur te correspond le plus au niveau de son catalogue ?

AO : Clairement, Akata est mon éditeur de cœur. Déjà, ils éditent Prisonnier Riku qui est mon manga préféré. Mais en plus ils ont un positionnement éditorial très marqué, orienté sur les séries à « message ». Même Prisonnier Riku qui est un shonen est très chargé en terme de message et de vision du monde. C’est quelque chose qui me plait et qui me parle. De ce fait je leur fais confiance les yeux fermés. Mais j’avoue être attaché à beaucoup d’éditeurs pour des raisons diverses, mais Akata a un petit quelque chose en plus à mes yeux. Le fait que ce soit une structure de taille modeste leur donne aussi un charme supplémentaire je trouve.

M : Cela fait maintenant un an et demi que tu as lancé ce blog. As tu des objectifs à court ou moyen terme?

AO : Oui et non. Mon objectif principal est surtout de maintenir le cap. j’arrive à être encore productif, mais j’anticipe une baisse dans mon rythme de publication. L’objectif serait surtout que ça n’impacte pas trop mes stats que je trouve vraiment très bonnes et que j’aimerais maintenir. En dehors de ça, ce serait surtout continuer de découvrir des classiques, avoir le temps d’écrire dessus et proposer davantage d’articles plus travaillés et analytiques. Mais comme toujours, le problème c’est le temps !

M : Ceux qui te suivent savent que tu es bibliothécaire, comment ça se passe dans ton travail du coup vu que tu es calé côté manga, tu conseilles niveau achat pour la mediatheque ? Pour le classement niveau âge pour les emprunts ? D’ailleurs est ce que tout est lu avant de mettre en rayon? j’ai eu la surprise de voir dans ma mediatheque que les Berserk étaient dispo avec une carte ado (dès 12 ans) et un bride stories lui avec une carte adulte

AO : Alors en fait dans la médiathèque où je travaille, personne n’est au courant de mes activités bloguesques, mais par contre tout le monde sait que je lis énormément de mangas. Et je suis le responsable de l’intégralité du rayon BD (ainsi que cinéma d’ailleurs). Et effectivement, je m’occuperai du classement par age avec les interdictions en fonction des contenus. Par contre je n’ai pas tout lu, mais je pense franchement que je m’en sors pas mal. A vue d’œil, je pense que j’ai quand même du lire environ 70% des mangas qu’on a. En fait je pense que je n’ai pas tout lu en jeunesse mais en ados et adultes j’ai vraiment du tout lire, ou alors les rares que je n’ai pas lu sont prévus (genre The Red Rat in Hollywood). Je pense que quelles que soient les structures, les documents ne sont pas lus avant mise en rayon. Surtout pour les romans. En BD ça peut-être gérable en fonction de la quantité commandée, mais pour les romans, ça ferait plusieurs centaines à lire par an.

C’est donc après cette énième question que se termine cet article consacré à l’Apprenti otaku. Donc n’hésitez pas à vous rendre sur son blog si vous ne le connaissez pas et profitez en pour discuter ou échanger vos points de vues avec lui, il se fera un plaisir de vous répondre. Plaisir que j’ai eu pour ma part à échanger avec lui pour cet article et que j’ai encore à discuter avec lui sur bien d’autres sujets. Donc merci à toi pour ton temps et ces échanges.

Merci à vous d’avoir suivi ce nouvel épisode, j’espère que vous l’avez autant apprécié que le premier. N’hésitez à laisser un commentaire pour donner votre avis sur la rubrique. Et n’oubliez pas rendez vous le mois prochain pour un nouvel épisode!

10 commentaires sur “À la découverte du blogueur/blogueuse #002 – L’Apprenti Otaku

  1. Je viens de relire l’article, pour le plaisir car je m’aime énormément !
    Plus sérieusement, ça m’a fait très plaisir que tu pense à moi et j’ai beaucoup aimé répondre à tes questions, et je trouve que le rendu est plutôt fluide donc je suis content !

    Merci encore à toi, et j’ai hâte de lire le prochain !

    Aimé par 3 personnes

    1. C’était un excellent moment pour moi aussi content que le rendu te plaise. Je pense qu’il y a encore des choses à faire pour peaufiner tout ça mais si ça te va c’est le principal 😉 merci à toi surtout et rendez vous le mois prochain pour le prochain épisode 😁

      Aimé par 1 personne

    1. C’est important de s’aimer ! Content que tu aies passé un agréable moment ! Un jour on fera une nouvelle rubrique : « Blogueurs / Blogueuses X années après que sont ils devenus ? » et là on apprendra plus de choses sur toi Komorebi ! Je serai certainement plus inspiré et j’aurai plus d’xp que pour mon premier épisode avec toi 🙏

      Aimé par 1 personne

  2. Article très intéressant qui permet d’en apprendre plus sur un blogueur que je lis toujours avec plaisir d’autant que son blog fait partie, pour moi, des incontournables quand on lit et qu’on s’intéresse aux mangas. J’aime le soin avec lequel L’Apprenti Otaku parle de ses lectures et ses articles thématiques toujours très instructifs…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire 😁. Je partage ton avis sur L’Apprenti Otaku et c’est toujours avec plaisir que je vais lire ses articles. J’étais très content qu’il accepte de faire cet article avec moi du coup 😊

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s